Le projet La Grande Surface est né d’une envie : renouer avec l’expérience brute et bienveillante des lieux de fête hybrides et éphémères, oubliée aujourd’hui. Retrouver l’esprit des « lieux œuvres », artistes en résidence, porte grande ouverte, sourires étonnés et soirées qui s’enflamment dans un harmonieux chaos. La Grande Surface veut trancher avec les chaînes dupliquées à l’infini, de ville en ville et de continent en continent, pour proposer l’exact contraire : un endroit éphémère et unique au monde, organique et vivant, simple et beau, doté d’une âme et ouvert à tous.

Les trois étages de La Grande Surface ? Trois niveaux pour trois ambiances qui se vivent en immersion au cœur des œuvres. Des bars, une cantine, de la musique, des animations : un grand mix entre art et fête.
Des espaces en renouvellement permanent, conçus avec une vingtaine d’artistes et dont six seront en résidence chacun à leur tour.
À La Grande Surface, l’art est partout où se porte votre regard.

La Grande Surface est un choc bienvenu. N’y cherchez pas un sens, laissez vous guider par les vôtres. Dans un monde où l’art s’écoute créer et où la fête ne surprend plus, La Grande Surface, gigantesque installation éphémère, entend bien convoquer art et fête pour créer l’événement dans une atmosphère décomplexée et inoubliable.
La Grande Surface n’est pas un lieu de fête à vague vocation artistique, exposant quelques noms pour se donner une contenance.
C’est peut-être le lieu de fête le plus arty du monde. C’est peut-être la galerie d’art la plus festive du monde. Au choix.

Un lieu exclusivement réservé à tout le monde, où chacun pourrait trouver les émotions qu’il cherche, en plein cœur de Paris. La fête, à l’image de l’endroit : une grande œuvre collective, conçue et vécue comme un happening éphémère dédié aux instants inoubliables.
Tout le monde se croise à La Grande Surface car elle est faite pour ça.
Tout le monde peut entrer et faire partie de l’œuvre, sans même s’en rendre compte.